Blog

Un coup de grippe et zioup, plus de goût!

Vous le croyez, ça?

Que je me suis fait une petite grippette il y a quelques jours, que la grippette s'en est allée et mon goût avec!!!

Cha alors...

Pour trouver le goût du sucré, je dois aller chercher loinnnnnnnn, mais vraiment très loin alors, et pour le goût du salé, n'en parlons pas!

Ma solution : moutarde à haute dose et oignons crus en grande quantité! (C'est comme ça que j'ai pu enfiler ma dernière assiette de couscous).

Hum...pas top quand même...

Surtout qu'à la perte de goût s'est ajoutée une vilaine sensation d'amertume, très vilaine alors et pas agréable en bouche du tout celle-là!

Je crois bien qu'avec tout ça, il va falloir que j'attende un peu pour m'essayer à de nouvelles recettes!!!

Ca tombe plutôt bien, il m'en reste quelques-unes à poster, de celles que je n'avais pas encore eu le temps de partager...

Allez, sur ce, je vous souhaite une bien bonne cuisine...

C'est l'automne! Vite, une tarte aux pommes!!!

Du plus loin que je me souvienne, la pomme, pour moi, ça a toujours été LE fruit de l'automne...

Encore aujourd'hui, même si on peut en consommer toute l'année, de toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les saveurs, pour moi, la pomme restera toujours LE fruit de l'automne (souvenirs et réminiscences lointaines obligent...).

Et bien sûr, avec l'automne et les pommes, le retour des délicieuses compotes, des tendres clafoutis, mais surtout, des exquises tartes aux pommes qui ont bercé mon enfance...

Alors aujourd'hui, une folle envie de vous poster la photo de ma toute dernière tarte aux pommes, préparée avec de simples petites pommes de verger, des petites pommes sans nom, mais pas sans saveur!


Tarte aux pommes CARSG


Et en primeur, la recette pour une succulente tarte aux pommes made in Appetio...

Allez-y, servez-vous!

A déguster : une parole d'enfant devenu célèbre...

"Lorsque je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J'ai répondu "heureux".

 Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie."

 John Lennon.

Une petite phrase à servir sans modération!

Et qui devrait plaire à tous nos écoliers en herbe en cette heure de rentrée...

Les petits poussins, c'est bien!

C'est même très bien!

Regardez donc celui-là, le premier de la couvée à avoir montré le bout de son nez...

26-aout-2013-08-27-53.jpg








Et depuis, le nombre des petits poussins dans ma modeste basse-cour s'est élevé à 12!

Et j'espère bien que ce n'est pas fini!!! Car figurez-vous que voilà quelques semaines (3 pour être exacte), une première de mes poules s'est mise à vouloir couver, et voilà qu'environ une semaine plus tard, une deuxième s'est décidée à faire de même! Depuis le temps que j'attendais, j'avais même fini par ne plus y penser...

Alors là, 2 d'un coup!

Et bien sûr, après 21 jours de couvée, les oeufs de la première dame se sont éclos un à un, avec l'aide de la maman qui a tapé dans les oeufs pour fendre les coquilles...

Maintenant, nous attendons avec impatience, les poussins de la deuxième dame...

Mais attendez avant de partir, je n'ai pas fini avec ma leçon de choses!

Savez-vous qu'avant de sortir de sa coquille, le petit poussin chante déjà? Si si, c'est vrai, je vous le dis moi! Je viens d'en entendre un qui pépiait du fond de sa coquille!!! Vous imaginez ça?

Et imaginez aussi un peu ce que je viens de découvrir aujourd'hui : l'amitié (si je peux appeler ça ainsi) entre la poule qui vient de pondre et celle qui attend ses petits.

Eh bien, figurez-vous que nous avions placé les 2 poules couveuses en face l'une de l'autre, à distance, et qu'aujourd'hui, nous les avons trouvées non plus en face, mais bien à côté l'une de l'autre, pour ne pas dire tout contre l'autre, la poule qui a eu ses petits étant venue rejoindre avec sa tribu la deuxième dame sur le point de devenir mère.

30-aout-2013-18-49-24-2.jpg






Un peu de proximité et de solidarité féminine...Voyez-vous ça...

Ouahou! C'est bien les poussins, c'est bien les poules, et c'est bien ce petit coin de basse-cour qui nous en met plein les yeux!

Des grillons à votre menu!

Ils arrivent! Ils sont là!

Ils seront même peut-être bientôt dans vos assiettes!!!

De quoi je parle?

Mais des gentilles petites bébêtes bien sûr!

Que, selon toute vraisemblance, vous aurez la joie et le plaisir de trouver dans les rayons de votre supermarché dans pas si longtemps que ça...et dont vos gentilles petites fripouilles risquent bien de faire la connaissance un de ces jours à la table de leur cantine!

Oh, la vilaine casseuse d'ambiance alors!

Mais au fait,vous y ayez peut-être déjà goûté vous-même??? Lors d'un voyage exotique, de votre plein gré, ou encore, chez vous, à l'insu de votre plein gré, sous forme de colorant rouge utilisé dans certains bonbons, sodas ou charcuteries!!!

Ben oui, je ne voudrais pas trop vous dégoûter mais bon, ce colorant rouge est quand même assez fréquemment utilisé dans vos petites gourmandises quotidiennes. Et bien sûr, quand vous lisez la composition de ces produits, on ne vous dit pas : "gentilles petites bébêtes" ni même "cochenille" (nom de la bébête en question), on vous dit juste : "carmin" ou E 120!

Bon, pas de quoi fouetter un chat, me direz-vous...

Ben, pour moi...pas de quoi fouetter un chat, sûrement pas!...mais de quoi me sentir toute retournée!!! Parce que...tant que je savais pas, je me posais pas trop de questions...mais maintenant que je suis au courant, c'est une tout autre histoire!

Allez, sur ce...je vous laisse à vos rêves...

Alors, dîtes-moi, on fait quoi avec le lait, hein?

Ben oui, on fait quoi maintenant avec le lait, on boit ou on boit pas? On boit un peu, modérément, ou on boit beaucoup???lait.gif

Ca fait des années qu'on nous répète, de toutes les formes et de toutes les couleurs, que boire du lait, c'est bon pour la santé! Qu'il faut en consommer plusieurs fois par jour, et en quantité suffisante, et qu'il ne faut surtout pas oublier d'en donner à nos enfants et à nos ados! 

Des années qu'on nous brandit la menace de voir nos os se briser à l'âge mûr si nous n'avons pas donné à notre corps assez de breuvage blanc durant notre enfance!!!

Et voilà qu'il y a quelques jours, sur une émission de la 5, j'entends dire que, finalement, boire du lait ou consommer du calcium de façon régulière ou abondante, n'était peut-être pas si bon que ça!590.gif

Que, finalement, ces exhortations scientifiques et médicales nous incitant à une "surconsommation" de lait pourraient avoir pour origine la seule nécessité économique d'écouler une "surproduction" de lait!!!

Bon, je ne rentrerai pas trop dans les détails, si ce n'est :

-que des études tenderaient à prouver qu'il n'y aurait aucun rapport entre la quantité de lait bue au cours de l'enfance et la bonne qualité osseuse, ainsi donc que la fréquence de fractures osseuses à l'âge mûr.

-que dans certains pays où la population ne consomme plus de lait après l'âge de 2-3 ans, on ne constaterait paradoxalement pas plus de fractures qu'ailleurs.

-que le lait et le calcium pourraient même contribuer à certaines maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde¨(à lire d'ailleurs à ce sujet le livre du Dr Seignalet : "L'alimentation ou la troisième médecine").

Maintenant, pour répondre à la question somme toute un peu triturante : "Alors, le lait, on boit ou on boit pas?", je vous parlerai du conseil d'un certain Monsieur Walter Willer, professeur à Harvard (l'un des premier à avoir jeter le pavé dans la mare), conseil finalement plein de bon sens : consommer 1 à 2 portions de lait par jour suffiront (finies les 4-5 portions par jour et les quantités au litrealphabet2098.jpg).

Et tant mieux pour celles et ceux qui ne sont pas fans de lait, comme ça ils n'auront plus besoin de culpabiliser! Il se pourrait même qu'ils aient raison de ne pas en raffoler!!! Vous imaginez ça?! Mouah, j'adore ça, moi, les situations à retournements! Les vilains petits canards qui deviennent de beaux cygnes! 

Et tant pis pour l'industrie du lait. Ca fait assez longtemps comme ça qu'ils nous poussent à la consommation!

Des pois chiches pour votre plus grand bien!

Oui, oui, c'est ça, des pois chiches qui vous apportent du cuivre, du phosphore, du fer, du zinc, du magnésium, des vitamines B9 (acide folique), B1, B2, B6!

Sans oublier que, comme toutes les légumineuses, les pois chiches sont riches en protéines végétales et sont de ce fait l'allié quasi-incontournable des végétariens.

Et si les pois chiches sont bons pour la santé pour ce qu'ils apportent à l'organisme, ils le sont aussi pour ce qu'ils n'apportent pas.

Eh oui, avec les pois chiches, ni cholestérol, ni diabète! Comme tous les végétaux, ils ne contiennent pas de cholestérol et leur faible indice glycémique en fait, cette fois, l'allié quasi-incontournable des... diabétiques!

Voilà, m'sieurs dames, mille et une raisons de dévorer sans complexe ces petites boules au goût et à la texture si originale!

Alors, aujourd'hui, je vous propose, non pas mille et une façon de les cuisiner, mais tout de même quelques-unes de mes délicieuses recettes dans lesquelles vous aurez le plaisir et l'occasion de les déguster.

-Le couscous

-Les beignets d'aubergine en sauce

-La doubara de Biskra

-Les pommes de terre, pois chiches et cannelle

-La rechta algéroise

-Les pois chiches, piments et gingembre

-Le poulet au fenouil et à la cannelle

Allez, et chiche que vous allez y goûter! Clin d'œil

Premières fèves, premier makfoul!

Chez moi, les premières fèves viennent d'arriver!

Des fèves toutes tendres...

Alors bien sûr, à midi, on a fait le premier makfoul de la saison avec de la semoule de couscous, des fèves fraiches, des carottes, des pommes de terre et des oignons nouveaux.

Mmmmm...C'était bon...

Et si vous pensez qu'on ne peut pas se régaler avec des légumes, eh bien je peux vous dire, moi, que vous avez tout faux!!!

Car le makfoul, si vous ne connaissez pas encore, sachez que c'est un concentré de douceur...

C'est une sorte de couscous sans sauce, exclusivement à base de légumes printaniers (essentiellement les fèves fraiches) et arrosé d'huile d'olive.

Et si c'est un concentré de douceur pour le palais, vous aurez compris que le makfoul, c'est aussi un concentré de bonnes choses : vita-vitamines (cuisson vapeur!), huile d'olive (plus la peine de vous dire pourquoi...), protéines, potassium, magnésium et calcium contenus dans les fèves...

Bon, maintenant, si le makfoul dont je vous parle vous met l'eau à la bouche, en cliquant ICI, vous en aurez la recette en exclusivité! Clin d'œil

Des plats en sauce...pour saucer!!!

Aujourd'hui, je vous ai concocté une nouvelle rubrique : Mes ptits plats en sauce.

-Avec des recettes où il y a de quoi saucer (parce que chez nous, on aime saucer!)

-Des recettes que l'on peut préparer la veille pour le lendemain (parce que, quand il y a de la sauce, bien sûr, ça se réchauffe sans micro-ondes, tout simplement à la casserole, et même que c'est encore meilleur réchauffé!).

-Des recettes qui réchauffent (parce que, même chez nous, en ce moment, c'est parfois le froid du Grand Nord!!!).

Voilà 3 bonnes raisons pour préparer des plats en sauce, non?

Allez, sur ce ,je vous souhaite une bonne visite et plein de bons ptits plats! Sourire

Le régime crétois, c'est quoi?

Pour faire simple, je dirai que le régime crétois, c'est : de l'huile d'olive, du poisson, des fruits, des légumes, des noix, des amandes, de la viande blanche plutôt que de la viande rouge.

Et, selon une étude récente, le régime crétois, ce serait 30 % en moins de maladies cardiovasculaires!

Chouette alors! De quoi s'y mettre, non? 

fruits-vegetables-and-nuts-w479-h725.jpg

Surtout que...le régime crétois, ça ne semble pas si difficile que ça à mettre en pratique...

-Pour commencer, l'huile d'olive. L'une des bases du régime crétois. Toujours pour commencer, faites comme moi : dîtes-vous qu'à partir d'aujourd'hui, vous allez mettre en veilleuse le beurre, la margarine et matières grasses en tout genre au profit de l'huile d'olive. Pensez huile d'olive, huile d'olive et encore huile d'olive! Et top du top, de l'huile d'olive que vous ne chaufferez pas.

Dans vos salades, par exemple, pour vous habituer au goût de l'huile d'olive, pour préparer vos assaisonnements, vous pouvez commencer par mélanger à votre huile habituelle, un peu d'huile d'olive, en augmentant un peu à chaque fois les doses d'huile d'olive et en diminuant celles de votre huile habituelle, pour arriver au final à assaisonner avec la seule huile d'olive. Vous verrez, votre goût s'y fera très vite!

Ensuite, dans vos assiettes de lentilles, flageolets, ratatouille, versez-y un filet d'huile d'olive. Un vrai délice!

Enfin, pourquoi ne pas vous lancer dans les tchoutchoukas en tous genres, qui sont des plats du Maghreb à base de poivrons et (ou) piments rouges ou verts, de tomates et d'oignons, qui se déclinent à l'infini en fonction des légumes qu'on y ajoute (pommes de terres, courgettes, aubergines, petits pois, fenouils, ou bien encore citrouille ou fèves...) et que vous arroserez d'huile d'olive (directement dans l'assiette), ce qui aura pour effet d'adoucir le goût du piment! (Voir La tcoutchouka de Monsieur dont je vous ai parlé il y a quelques jours. C'est Ici)

-Pour ce qui est de remplacer la viande rouge par la viande blanche, pas trop difficile, surtout que c'est la blanche qui coûte moins cher! Ca tombe plutôt bien...

-Pour le poisson, ça peut le faire aussi. On a le choix entre poissons maigres et poissons gras. Pas de souci! Sans oublier sardines, maqueraux et thon en boîte, plus accessibles aussi pour le porte-monnaie.

-Et question fruits et légumes, en fonction de la saison et de nos goûts, ça semble assez facile aussi d'y trouver notre compte!

-A mon avis, un peu plus difficle selon moi à mettre en pratique, les noix et les amandes, pas données tout de même, surtout quand il y a pas mal de monde à la maison! Mais, si vous avez une idée pour s'en procurer à des prix modiques, n'hésitez pas à nous passer l'info...

Voilà, sur ce, je vous souhaite une très bonne journée et j'espère bien vous avoir donné envie de vous essayer au régime crétois!

×