cuisine

De l'ail, des oeufs et...des légumes verts!

Une recette à base d'ail et d'oeufs, pour accomoder toutes sortes de légumes verts!

On prend la même recette à chaque fois, on change les légumes et on recommence...

Un jeu d'enfant qui fera aimer les légumes verts à plus d'un!

Petits pois, haricots verts, épinards (oui oui, j'ai bien dit épinards!), blettes, asperges, fèves... tout est bon pour cette simplissime recette qui fera de vos légumes verts un plat apprécié de tous.

Profitez-en, car les légumes de printemps sont arrivés!!!

Lire la suite

Chou-fleur, chou-fleur et encore chou-fleur!

Le chou fleur 0

Vous l'aurez sans doute remarqué, ces derniers temps, je suis vraiment très chou-fleur dans mes recettes.

Chou-fleur à ceci, chou-fleur à cela, ça n'arrête pas!

Mais franchement, pourquoi devrait-on se priver de toutes les bonnes choses qu'il recèle, ce beau crucifère, d'autant qu'en ce moment, on est en plein dedans! La saison du chou-fleur, je veux dire Clin d'œil...

Lire la suite

Ma "énième" soupe à la citrouille...

Pourquoi énième?

Parce que j'aime trop ça, tout simplement!!!

Et cette fois, j'ai mis un peu plus de navets que d'habitude, pour accentuer le côté amertume (que donne le navet) et faire un beau et bon contraste avec la saveur légèrement sucrée de la citrouille...

Ma énième soupe à la citrouille

Lire la suite

Vous aimez la cannelle?

Ca tombe bien! Moi aussi...

Et pour cause : c'est bon, c'est doux, et ça vous fait de ces bons petits plats en sauce...

Avant, je connaissais la cannelle pour les plats sucrés, les gâteaux aux pommes, aux poires, les muffins aux pêches.

Puis un jour, j'ai découvert les délicieux plats salés du Maghreb, des plats en sauce blanche, aromatisés à la cannelle!

Une pure merveille!!!

Lire la suite

Des photos plus vraies que vraies!!!

Des photos plus vraies que vraies ou...au contraire, des photos qui n'ont plus rien à voir avec la réalité...

Où ça?

Dans certains livres de cuisine!

Je dis bien "certains", car ce n'est bien sûr pas le cas de tous les livres de recette! (En tout cas, j'ose l'espérer, c'est tellement tentant de s'aligner sur les plus "beaux" spécimens...).

Alors maintenant, à l'ère du "il faut que tout brille, que tout soit impeccable, reluisant, tape à l'oeil., plus beau que beau..." et j'en passe, les éditeurs de livres de cuisine n'en sont pas à un petit coup de maquillage de plats, d'injections de sauce, de petits miroirs en plus, de colorants dilués et même de légumes encore congelés de l'intérieur!!!

Tout pourvu que ça brille et...que ça se vende!

Mais à quel prix???

Au prix de l'artifice, du faux, du mensonge, de l'illusion, de l'apparence, du...je m'arrête là!

Alors voilà, vous êtes là maintenant devant votre four, après avoir passé 2 heures minimum en cuisine à préparer LA recette DU livre de cuisine censée vous réconcilier à tout jamais avec la cuisine, censée vous permettre d'accéder au rang de cuisinière ou de cuisinier émérite, vous redonner confiance en vos talents...

Vous voilà rempli(e) d'espoir, le coeur battant, vous ouvrez la porte de votre four et là, oups, vous avalez votre salive, car, non, vraiment, ce n'est pas ce à quoi vous vous attendiez! Votre enthousiasme d'un coup s'envole, votre espoir s'évanouit devant ce plat qui ne ressemble pas à certaine photo prometteuse...

N'auriez-vous pas bien suivi les conseils de la recette? Serait-ce que, pire encore, vous auriez présumé de vos capacités? Ou que vous n'auriez pas la main "cuisine" comme d'autres n'ont pas la main verte? Et que, finalement, il vaudrait mieux pour vous ne plus jamais toucher casseroles ni cocottes de votre vie?

Non, non, rassurez-vous! Vous n'y êtes absolument pour rien! Votre plat qui, lui, se mange (enfin, là encore, j'ose espèrer qu'ils ne vous ont pas en plus fourgué une recette immangeable!) , votre plat, donc, fait de VRAIS légumes, de VRAIS morceaux de viande, de VRAIS couleurs naturelles, ne pouvait évidemment pas ressembler à un plat fait de produits de silicone, de produits même pas cuits et de trucs qui ne se mangent pas!!! Rien à faire!!! Ca ne peut pas!!!

Alors, un conseil : Méfiez-vous des photos à croquer! Revenez aux anciennes méthodes, allez goûter de bons petits plats en famille, chez vos amis, chez vos voisins, faites-vous inviter et après, si vous craquez devant un plat, demandez-en la recette!!! Et même que si la recette ne marche pas, vous savez à qui demander!!!

Quand votre fils de 5 ans vous dit : "Maman, j'veux encore des lentilles!"

C'est pas beau, ça?

C'est pas enthououououououousiasmant?

"Maman, j'veux encore des lentilles!", c'est ce que m'a dit ce midi mon fiston pour une casserole de lentilles mixées et super bien pâteuses!

Mangées à même la casserole-ben oui, ça aide le fun, quand même! Au lieu de l'assiette qui aurait pu être repoussée avec moue et dédain, j'ai opté pour la casserole, vous savez, le récipient des grands...Clin d'œil

Ca vous en bouche un coin, hein, un môme de 5 ans qui aime les lentilles de sa Môman!!!

Et si j'vous dis maintenant que ses soeurs de 14 ans, elles, elles les mangent au ptit déj, les lentilles super bien pâteuses de la Môman?

Ca y est, là, vous vous dîtes, c'est pas possible, elle a un truc, celle-là, pour que du p'tit môme aux ados, ils aiment à ce point ses lentilles!!!

Ben non, y a même pas de tour de magie dans mes lentilles, rien qui puisse vous faire dire : "Ben oui, évidemment, comme ça, j'comprends..."

Juste des lentilles, des oignons, des carottes, du concentré de tomate, du sel, un cube de...ce que vous voulez, et de l'eau!!! 

 

Le tajine: pour une cuisine saine et engagée!

Eh bien aujourd'hui, mes ami(e)s, j'ai bien envie de vous parler de commerce équitable.

Vous savez, ce commerce qui prend en compte le côté humain de la chose, un commerce qui ne se fait plus au détriment du travailleur, mais qui, au contraire, lui redonne toute sa dignité...

Et si je vous parle de ça aujourd'hui, c'est que, justement, je viens de découvrir un joli site telechargement.jpg qui s'occupe de commercialiser des produits issus de ce commerce-là, des produits fabriqués, pour la plupart, au Maroc, pour des gens comme vous et moi, qui aimeraient contribuer à un monde meilleur!

En plus, aujourd'hui, avec Lhadara, c'est facile de participer à cet effort de justice et d'entraide dans le travail, surtout pour nous, cuisiniers et cuisinières émérites que nous sommes!Clin d'œil

Ben oui, pas d'excuse, car un de leur produit phare, en ce moment, c'est le plat à tajine, de tradition marocaine. Vous savez, le plat qui sert à cuire à l'étouffée viandes et légumes, et qui permet une cuisson lente,saine et savoureuse...Et ce plat-là, ce sont des femmes potières du Rif marocain qui vous le fabriquent, avec leur savoir-faire ancestral et au sein d'une association "Terre des femmes" qui leur permet de vivre dignement de leur métier!

Alors, vous voyez, moi, je me dis, si vous avez envie de vous faire un petit cadeau santé, cuisine, délice et exotisme, ben oui, n'hésitez pas, allez faire un tour du côté de chez Lhadara et de ses tajines et devenez un pro ou une pro du tajine, de quoi épater tout votre petit monde!!!

img-0327-1.jpg


Ah là là! Les goûts et les couleurs, alors!!!

Y a pas que les goûts, en cuisine, qu'on n'est pas obligé de partager!

Même les couleurs, voyez-vous, ça a son importance...D'une culture culinaire à une autre, on peut aimer la couleur d'un plat, ou pas...

Si je vous fais tout ce blabla, c'est simplement parce qu'en faisant cuire mes flageolets, l'autre jour, je me suis rappelée une émission de cuisine dans laquelle le chef cuisinier en question nous conseillait d'enlever les carottes de la sauce de cuisson des flageolets, afin que cette dernière reste bien blanche et qu'elle ne prenne SURTOUT PAS une teinte orangée ou rougeâtre, qui eût été, semble-t-il, une véritable offense à son métier de cuisinier Surpris...

Et dire que chez moi, depuis des années, mon cher et tendre me supplie de rendre mes sauces bien rouges, IRREMEDIABLEMENT ROUGES, y compris celle des flageolets, au point que mon frigo ne saurait supporter l'absence de concentré de tomates, ou mes placards, celle de l'incontournable paprika!!!

Oui, oui, vous avez bien compris, mon cher et tendre, quant à lui, ne pourrait imaginer plonger sa cuillère dans une de ces sauces blancheâtres, synonymes, pour lui, de mauvais goût, tout simplement...

Voilà pourquoi, l'autre jour, en préparant mes flageolets et leur sauce bien rouge, je me suis prise à tranquillement philosopher sur les goûts et les couleurs, partagés ou non, sur notre planète...

Voilà pourquoi il m'arrive aussi de rester très songeuse, pour ne pas dire dubitative, lorsque je regarde certaines émissions culinaires, où l'on décide si facilement du bon et du mauvais goût des choses...

Et si l'écriture était aussi une histoire de cuisine...

Hier soir, avant d'aller trouver le sommeil, j'ai fait un petit tour sur la toile, comme ça, histoire de vagabonder un peu...

Et je suis tombée sur ça :

"Il est certains esprits dont les sombres pensées

Sont d'un nuage épais toujours embarassées;

Le jour de la raison ne le saurait percer.

Avant donc que d'écrire, apprenez à penser.

Selon que notre idée est plus ou moins obscure,

L'expression la suit, ou moins nette ou plus pure.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,

Et les mots pour le dire arrivent aisément."

Et je ne saurais dire pourquoi, mais ces quelques mots de poésie ont été très agréables à mon oreille; peut-être une poésie apprise dans l'enfance, dont mon oreille reconnaîtrait la jolie musique...

Je me suis donc promis de vous en faire part dès ce matin.

Bon, je sais, on est sur un site de cuisine! Alors qu'est-ce que la poésie peut bien avoir à faire avec la cuisine???????

Ben, je dirai...après le plaisir des papilles, le plaisir de l'oreille...

Et puis, après tout, qu'est-ce que la poésie, si ce n'est une savante cuisine des mots???????? Clin d'œil

Oups! J'allais oublier...L'auteur de cette poésie est Monsieur Nicolas Boileau (1636-1711)...

Ouh là là, mais qu'il fait chaud!

Ouh là là ce qu'il fait chaud! Oui, oui, c'est bien ça!!! Ca chauffe, le soleil tape, les degrés s'envolent, et pourtant il faut manger!!!

Mais manger quoi??? Que peut-on préparer quand pas question de toucher au four sous peine de voir encore monter le thermomètre, et quand on n'a qu'une envie, s'éloigner à toutes jambes de la vilaine gazinière, celle qui ne se gêne pas pour nous envoyer un souffle d'air chaud dans la figure et qui se marre bien lorsqu'on ose mettre un petit coup de ventilo et que le ventilo nous balance une bourrasque bien réchauffante???

Hum, il faut le vivre pour y croire...

Alors voilà, je ne veux plus faire chauffer quoi que ce soit, je veux manger du cru, du froid, et vlà! Mais que reste-t-il quand on ne supporte pas de manger le poisson et la viande crus, quand on n'imagine pas possible de pouvoir savourer un jour un steak tartare ou un sushi, pourtant tellement en vogue??? Car c'est mon cas, viandes et poissons crus, ça, j'peux pas, mais vraiment pas, rien à faire! C'est d'ailleurs pour ça que je ne vous proposerai jamais, au grand jamais, de recettes de sushis, ou autre chose dans le genre...N'y comptez pas...

Alors quoi, à part les salades en tout genre??? Hum, pour le moment je suis un peu à cours d'idées...

Bon, je crois bien que je ne vais pas tarder à essayer un gaspacho andalou, une salade de pois chiches à la tunisienne et une petite mousse au citron bien rafrichissante. Eh oui, j'ai ma petite idée là-dessus (avec l'aide d'Internet quand même...), et même que si ça plait à la maisonnée, vous aurez le droit aux photos et aux recettes! Plutôt chouette, non?

Et vous, de votre côté, si vous avez quelques idées à me proposer, pour manger du cru, du froid et du glacial-brr...rien que d'y penser, ça me refroidit- n'hésitez pas, soyez partageur et partageuse, venez dans mon livre d'or qui sert aussi à proposer des recettes, vous m'ôterez une trèèèès grosse épine du pied...

Sur ce, je vous dis à bientôt...mmmm...je crois bien que je vais m'en aller siroter un p'tit glaçon...

×