Beignets kabyles

Alors là, je me suis épatée! Ou plutôt devrais-je dire: Ma fille m'a épatée!!!

Elle nous a fait des beignets kabyles (les sfenjs), je vous dis pas!

Des sfenjs moelleux à souhait, gonflés à point, savoureux comme il se doit, en un mot, des sfenjs tout pareils à ceux que j'ai l'habitude de manger chez mes belles-soeurs...

Des sfenjs aussi que je n'avais jamais osé ni eu le courage de préparer moi-même. Et pourtant, cela fait des années que je regarde faire mes belles-soeurs, et même que la dernière fois, j'ai pris la peine de bien tout noter sur mon calepin, pour ne pas en rater une miette. Seulement voilà, de là à me lancer, ça fait deux!

Eh bien, il y a quelques jours, ma fille de 12 ans, oui oui, j'ai bien dit 12 ans, avait bien envie de les essayer, les sfenjs.

Il faut vous dire qu'elle les adore et qu'elle n'a pas forcément envie d'attendre d'aller chez ses tatas pour avoir le droit d'y goûter!

Alors, elle a voulu se mesurer à cette lourde tâche!!!

Et moi, bien sûr, j'ai sauté sur l'occasion. "Oh oui, que je lui ai dit, vas-y! Je peux même t'aider, si c'est toi qui pétris!!!".

Sitôt dit, sitôt fait.

Et le résultat fut top de chez top!!!

Regardez-les, ces bons gros beignets, ils sont pas appétissants, hein?

 

Beignets kabyles

                             

Maintenant, je peux vous dire que les sfenjs, je ne les trouve plus si compliqués que ça à faire. Si c'est pas moi qui pétris, bien sûr...

Et je peux vous dire aussi que ma recette, celle que j'avais bien pris soin de noter dans mon calepin, c'est LA recette pour les réussir!

Et même que je vais la partager avec vous...

Alors voilà : 

- Vous commencez par mélanger dans un grand récipient un peu plat avec des bords 1 kg de semoule de blé, 200g de farine et 2 c.à.c rases de sel.

- Puis vous faites tiédir (37° environ) une casserole d'eau.Ne me demandez pas combien, ça dépend un peu de la qualité de la semoule et de sa capacité d'absorption de l'eau, c'est par la suite que vous vous rendrez compte de la quantité nécessaire. Pour le moment, une petite casserole d'eau chaude suffira.

- Une fois votre eau chauffée, vous l'intégrez petit à petit à votre pâte, jusqu'à ce que la pâte commence à former un ensemble homogène. Un peu comme on fait pour la galette kabyle (pour celles qui ont déjà fait). Vous allez donc malaxer un peu avec vos mains et rajouter peu à peu de l'eau jusqu'à obtention d'une pâte collante (donc, la même chose que la galette kabyle en plus collant).

- Puis vous couvrez la pâte avec un sac plastique et la laissez reposer 10 minutes.

- Pendant ce temps, vous préparez la levure: Vous prenez un mog, vous y mettez 3.à.c de levure de boulanger, vous remplissez le mog à moitié d'eau et vous ajoutez le 1/4 d'une c.à.c de sucre. Vous mettez ce mog dans un endoit tiède et vous laissez gonfler la levure (5 à 10 minutes).

- Vous faites à nouveau tiédir de l'eau (une casserole moyenne pour être sûre d'en avoir assez)

- Maintenant, vous allez pouvoir retravailler votre pâte (en un mot, faire travailler un peu vos biceps, hé hé!). Pour cela, vous formez une boule avec la pâte, vous la mouillez un peu avec de l'eau tiède (un peu!), vous malaxez un peu, vous ajoutez la moitié du mog de levure et vous remalaxez. Vous rajoutez encore un peu d'eau tiède et lorsque vous voyez que toute l'eau est imprégnée, vous incorporez l'autre moitié de votre mog. Et vous remalaxez.

- Maintenant que la levure est imprégnée, il vous reste le vrai pétrissage, qui consiste à mettre de l'eau, un peu, un peu, à bien pétrir à chaque rajout d'eau jusqu'à ce que toute l'eau soit bien imprégnée avant de rajouter à nouveau de l'eau. Et vous répétez l'opération jusqu'à ce que l'eau ne puisse plus pénétrer dans la pâte. ca devrait vous prendre environ 1/2 heure...Mais pas de panique, après ça, vous aurez des biceps en béton!!!

ATTENTION à ne jamais rajouter d'eau tant que l'eau déjà mise n'est pas encore totalement absorbée!!!

REMARQUE : Pour pétrir et faire pénétrer l'eau, vous pouvez utiliser la paume des mains mais aussi les poings (un vrai combat de boxeRigolant!!!).

Et voilà quelques petites photos de pétrissage : 

 

260520124478.jpg260520124479.jpg
260520124477.jpg

260520124476.jpg
 

Bon, après cette petite demi-heure de pétrissage, vous huilez vos mains (pour que la pâte ne colle pas à vos menottes) et vous placez votre pâte dans un saladier et le fond de votre saladier dans un récipient d'eau chaude, comme ça, ça montera plus vite! Vous couvrez d'un sac plastique et vous laissez reposer environ 1 heure.

Et voilà, quand l'heure de repos est passée, que votre pâte a bien levé, eh bien on peut dire que le plus dur est passé et vous allez commencer à faire cuire vos délicieux beignets...

Vous faites chauffer une bonne quantité d'huile (environ le 1/3 de la poêle) dans une grande poêle. Vous mettez un peu d'huile dans une petite assiette. Quand l'huile est bien chaude, vous trempez vos mains dans la petite assiette d'huile, vous prenez l'équivalent d'un gros oeuf de pâte dans vos mains, vous l'aplatissez un peu avec la paume de vos mains et vous tirez dessus de tous les côtés jusqu'à ce qu'il fasse la taille souhaitée du beignet. Puis vous le plongez dans l'huile et vous arrosez le dessus d'huile à l'aide d'une cuillère à soupe. Vous le retournez. Lorsqu'il est doré des 2 côtés, voilà, votre premier beignet kabyle est prêt!

Commentaires (4)

Janet
  • 1. Janet | 29/08/2016

Merci Wawa, de la part de la demoiselle en question, pour les félicitations! Ma fille a maintenant 16 ans, et se débrouille comme un vrai chef, et pas que pour les sfenjs. Une vraie passion...

Wawa
  • 2. Wawa | 28/08/2016

Il est jamais trop tard pour des félicitations ! Des sfenjs à 12ans, alors là je m'incline. Quelle volonté ! Maintenant elle doit avoir 15 ans la petite, elle est devenue pro en cuisine, oui ?!

janet
  • 3. janet | 01/03/2013

Merci Jorah pour cette idée! Je ne les ai encore jamais goûtés avec des raisins secs, il faudra que j'essaie!!!

jorah adam
  • 4. jorah adam | 28/02/2013

Très bien cette recette, moi des fois je rajoute un oeuf, un sachet de vanille et une poignée de raisins secs jaunes

Ajouter un commentaire

×