Lasbannes berbères

Les lasbannes, c'est un plat de tradition berbère, fait de boulettes de semoule de blé dur que l'on met à cuire dans une sauce, avec viande et légumes. Un plat qui regorge de soleil, de senteurs de menthe fraiche, de coriandre et de cumin. C'est donc un plat qui ramènera tout droit à nos souvenirs de vacances passées sur les pourtours de la Grande Bleue...

Et pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de voyager dans des régions berbères ou plus simplement dans des restaurants spcécialisés dans la cuisine berbère, eh bien, je leur fais une petite photo de ce plat que j'ai cuisiné hier midi.

 

Lasbannes berbères

                         

Maintenant, si ça vous tente d'essayer ce plat qui vous sortira des sentiers battus et qui vous plongera dans un nouvel univers culinaire, il vous suffira de m'accompagner le long de ces quelques lignes.

Donc, pour celles qui sont encore avec moi, je leur conseille d'aller passer leur tablier préféré et de descendre quelques lignes plus bas!

Commençons par la sauce :

-Tout d'abord, vous épluchez 2 beaux oignons et vous les coupez en petits morceaux.

- Vous les faites fondre dans un peu d'huile au fond d'un grand fait-tout, ou pour être sûr d'avoir de la place, dans une cocotte minute.

- 2-3 minutes plus tard, vous ajoutez la viande que vous avez choisie (boeuf ou agneau) pour 6 à 8 personnes. On peut faire également ce plat sans viande , ce qui pourra satisfaire les végétariens. En ce qui me concerne, sans être pour autant végétarienne, j'ai préparé ce plat hier sans y intégrer de viande. Pour ceux qui ont choisi d'y mettre de la viande, vous faites revenir légèrement vos morceaux de viande avec les oignons.

- Puis vous ajoutez vos légumes : Ce sera 1 beau poivron épépiné et détaillé en lamelles, ainsi qu'une belle tomate coupée en morceaux,et seulement ça pour le moment pour ceux qui ont mis de la viande.

- Pour les autres, ils mettront tout de suite leur poivron,leur tomate, mais aussi une courgette non pelée et coupée en petits dés ainsi que 5-6 pommes de terre coupées en quartiers moyens. Je sais, dans mes sauces, je rajoute toujours ou presque des pommes de terre. Mais voilà, moi, j'aime beaucoup les patates. Et mes enfants, je ne le dirai jamais assez, ça leur cale l'estomac. Il faut donc voir le côté pratique des choses! Et en plus, je trouve que ça donne du goût aux sauces! Enfin bon, continuons et arrêtons de vous faire la pub des patates!!!

- Lorsque vous avez mis vos légumes dans votre cocotte, vous ajoutez 2 c.à.s de concentré de tomates et un peu d'eau (comme un petit verre).

- Vous mélangez et vous ajoutez 3 c.à.c de sel , 2 c.à.c de paprika et 2 c.à.c de cumin.

- Vous laissez mijoter 4-5 minutes et vous rajoutez environ 3 litres d'eau. Autant, me direz-vous? Eh bien oui, car les boulettes vont prendre beaucoup de place tout à l'heure!

Justement, c'est l'heure de parler des boulettes. Et on s'y met sans attendre!

- Vous versez dans un grand saladier 500 g de semoule de blé dur moyenne (pas le couscous, mais bien la semoule de blé dur), et vous y ajoutez 11 c.à.s. d'huile d'olive.

- Puis vous mélangez avec les mains.

- Vous ajoutez encore 2 oignons hâchés, 1 tomate pelée et hâchée, 1 petits bouquet de menthe fraiche hâchée, quelques brins de coriandre hâchée (on garde le reste du bouquet pour la fin de la sauce), 1 cube de poule ou boeuf pour les non végétariens. 

- Vous mélangez bien.

- Vous continuez en ajoutant 1 oeuf entier, 1 c.à.c de paprika et 1/2 c.à.c de sel.

- Et vous...remélangez! 

- Maintenant, vous avez bien les mains dans votre pâte, et vous allez ajouter d'abord 1/2 louche de votre sauce (seulement le bouillon),  bien mélanger et voir ou plutôt sentir si votre pâte se comporte bien pour pouvoir faire des boules qui se tiennent, pas trop sèches ni trop molles. Vous devrez sans doute ajouter encore 1/2 louche de bouillon.  Une louche de bouillon en tout doit suffire, sinon, rajoutez-en. Si jamais votre pâte devenait trop collante pour façonner les boules avec vos mains (en gros, si vous en venez à dire, ah la la qu'est-ce que ça me colle les doigts!), pas de panique, mettez de l'huile dans vos mains et ça ne collera plus! Mais attention, il faut que vos boules se tiennent quand même, il ne faut pas que la pâte soit par trop molle...

Maintenant, on partage les cuisiniers en 2 catégories :

     1. Ceux qui ont mis de la viande et qui vont mettre le couvercle de la cocotte, le fermer sans mettre le bouchon et laisser cuire une vingtaine de minutes! Eh oui, la viande, ça prend un certain temps pour cuire.

     2. Ceux qui n'ont pas mis de viande et qui vont pouvoir façonner leurs boules dès à présent et les plonger dans leur sauce qui doit être bien bouillonnante. La cuisson, à partir de maintenant, prendra environ 1/2 heure, 3/4 d'heure (ça dépend de la variéré de vos pommes de terre). Cinq minutes avant la fin, vous mettez le reste de coriandre hâchée ainsi qu'un cube de poule ou boeuf pour relever encore le goût.

      1. Ceux qui ont mis de la viande, eux, ont donc laissé passer une vingtaine de minutes de cuisson. Ils vont pouvoir mettre à cuire leur courgette coupée en dés et leurs 5-6 patates coupées en quartiers. Puis ils vont façonner leurs boules de semoule pour les plonger dans la sauce bien bouillonnante et laisser cuire environ 1/2 heure, 3/4 d'heure. Cinq minutes avant la fin, vous mettez vous aussi le reste de coriandre hâchée. Et pour vous, nul besoin de cube de quoi que ce soit, bien sûr!

Ca y est, nous y sommes! A quoi donc?, me direz-vous. A se mettre les pieds sous la table bien sûr. Et surtout à savourer et à se laisser emporter par les effluves venues d'ailleurs...

Bon appétit!

Commentaires (3)

Janet
  • 1. Janet | 10/03/2011

Bonjour Warda,

Que d'émotion dans votre message!Je suis très contente d'avoir pu vous être utile, surtout dans un but aussi noble!
Pour l'autre recette dont vous me parlez, je suppose qu'il s'agit de la galette aux oeufs que l'on peut manger soit directement après la cuisson à la poêle au goûter, par exemple, ou au petit-déjeuner avec du miel ou de la confiture, et que l'on peut manger aussi, coupée en morceaux et plongée dans une sauce salée avec morceaux de viande et légumes. Vous devez donc d'abord cuire votre galette aux oeufs et à la semoule de blé dur (la même semoule que pour les lasbannes)dans une poêle avec de l'huile (la recette se trouve dans "recettes pour tous" à "galette aux oeufs"). Puis vous préparez une sauce comme pour les lasbannes berbères avec les mêmes légumes ou bien d'autres légumes, selon votre goût. Et quand vous mettez les pommes de terre (environ 1/2 heure avant la fin de la cuisson), vous y plongez vos morceaux de galette aux oeufs (galette coupée en 8).
Voilà, j'espère que cette recette fera plaisir à votre maman et vous rapellera de bons souvenirs...
Cordialement.

warda
  • 2. warda | 09/03/2011

Merci pour cette recette, il y a longtemps que je n en ai pas mangé, ma maman étant tombée gravement malade et plus capable de cuisiner et me donner la recette, et comme une adolescente que j étais je n ai jamais pris le temps de rester avec elle dans la cuisine pour apprendre ce que je regrette énormément aujourd hui, j ai donc appris seule, mais cette recette impossible et personne dans mon entourage pour me la dire car je ne connaissais pas le nom donc double merci!!!!
il y a aussi la même chose à peu près mais en genre de pain que l on fait d abord cuire dans une poele avec de l huile puis qu on découpe en morceau et que l on met ensuite dans la sauce, auriez vous la recette et là aussi je ne connais pas le nom...j aimerai les cuisiner et en apporter à ma maman qu elle soit fière de moi, j ai les larmes aux yeux rien que d y penser merci

Annick
  • 3. Annick | 11/08/2010

Ces effleuves venues d'ailleurs sont arrivées en Normandie et j'invite les mamans à en profiter pour initier leurs enfants à la réalisation de ce plat à cuisiner par un jour maussade comme aujourd'hui.Ce sera du soleil dans l'assiette!!

Ajouter un commentaire

×